Vous ne le verrez pas souvent

Publié le par Redh

L’habitude existe dans le Multimonde, mais la routine en est banni, pour ce qui savent s’y prendre tout au moins. Ce constat est encore plus vrai en ce moment :

voici quatre drôlerie éphémère, qui sont justement bonne à signaler pour cela.

 

 

1. Depuis des temps immémoriaux, l’auberge de l’Ourse Vert était l’un des établissement de Mult les plus en vogue. Réputé pour son accès facile, ses prix abordable et sa chaude embiance, le restaurant et les chambres de désemplissaient pas. Le gérant officiel, étant accessoirement aussi le barman de l’ourse vert, fut enchanté de compter une clientèle aussi nombreuse et régulière. Néanmoins au fil des années, ce rythme de travail vint à le fatiguer, jusqu’à l’épuisement. Aujourd’hui pourtant, le brave barman est toujours là, mais bien des clients l’affirme comme fou :

« -Vous savez, l’Ourse Vert est de construction très simple. Une première pièce qui sert à accueillir les client ou les refouler si besoin est, vient ensuite une seconde salle ou on peut s’installer pour discuter, boir et manger, tout en regardant les danseuse et à l’étage sont situées les chambres. Confit Redh.

-Et… Depuis une semaine, peut-être plus, lorsque je me rends à l’Ourse Vert, je constate que le Barman est à l’entré avec ce bon Hobbit. Nob, oui, c’est comme ça qu’il s’appelle, le hobbit qui sert de videur s’appelle Nob. Le barman est normalement lui, toujours dans la salle d’après, pour renouveler le stock de nourriture, pour éviter que les disputes dégénère trop, enfin, vous savez. Mais là, je le vois à l’entrée, se grattant la tête sans cesse, faisant le tour de la pièce en se frottant aux murs, j’ai même entendus crier Nob une fois où j’étais en train de manger, il criait au barman de le lacher. Beaucoup ce sont levé pour aller voir, j’ai préféré regardé dans mon assiette, mais quand ils sont revenuent, là rumeur couraient que Nob avait du jeter le barman à bas pour l’empêcher d’être étranglé. J’ai trouvé cela farfelu et n’est pas commenté, je ne sais plus quoi penser de ce bonhomme là pour dire vrai. »

Une fois rendu à l’Ourse Vert pour vérifier ces sources, il a été possible de constater :

« L'Ours Vert est la taverne la plus en vogue de Mult. Elle est strategiquement bien placee pres de la place centrale et sur la grande avenue qui parcourt la ville du nord au sud. Les aventuriers viennent s'y reposer, y bavarder, admirer les danseuses et parfois s'y battre. Vous etes dans le hall d'acces a la grande salle ou vous pouvez entendre les rires et chansons des convives.

> Sorties: est ouest

* Nob le hobbit est la.

* le barman de l'Ours Vert est la. »

Dans la salle principale, ne restait qu’une danseuse au lieu de deux, qui avaient un air inquiet et faisait quelques pas, plus maladroit qu’à l’habitude :

« Vous etes dans la grande salle des convives de l'Ours Vert, ou vous pouvez manger, boire et apprecier un peu de repos. Il est clair que le proprietaire de l'auberge fait la plupart de ses benefices sur le dos des aventuriers avides de depenser leur butin. Il y a plusieurs larges tables de bois et des tabourets. Des pots de biere plus ou moins vides (ou pleins) sont poses ou renverses. Un feu brule dans l'atre et des torches finissent d'eclairer la piece.

> Sorties: escalier est

* une charmante danseuse danse devant vous. »

IL est bon de s’interroger sur le devenir du barman et de son établissement. Cela empirera-t-il ou les choses reviendront sous peut à la normal ?

 

 

2. étant donné la fonction plus politique que combattante, qu’occupe l’actuel roi de Mult, se reste un homme bien honorable dans un duel. Néanmoins il n’a de cesse de confirmer son ridicule orgueil, jusqu’au frontière de sa mort, voyez de vous-même :

« Une aura bleue sort des mains de *** et regenere ***.

Kalfar le grand roi de Mult rate ***.

Le miroir magique de *** renvoie les degats sur Kalfar le grand roi de Mult (482 points).

Kalfar le grand roi de Mult hache *** (0 points).

Kalfar le grand roi de Mult jette un dernier regard vers son agresseur et rend son dernier souffle.

Kalfar le grand roi de Mult dit: Argh ! Je meurs, mais vous ne serez plus le bienvenu a Mult ! »

N’est-il pas drôle d’oser cela à sa mort ? Et bien si ! Le ridicule ne pourrait plus le tuer de toute façon, alors Kalfar à peut-être raison finalement.

 

 

3. Kalfar en avait fait allusion, le dieu Pot’ Yron l’a confirmé en ce jour 51 de l’année 40)=17 octobre. Halloween se prépare dans le Multimonde et Yron semble en forme cette année :

« Pot' Yron, le dieu des citrouilles crie: Ho ho ho, bientot la recolte des belles citrouilles !

Tyler crie avec une petite voix enfantine: Le dieu des citrouilles a t'il un nouveau plan de conquete du monde?

Pot' Yron, le dieu des citrouilles crie: Faire danser les morts et vous transformer tous en citrouilles ! Hahahaha ! »

Méfiance donc, ça risque de citrouiller sec.

 

 

4. L’herbe était verte, l’herbe était belle. Réré au milieu du ciel, tranquillement en train de gambader dans son petit champ, c’est vu aprivoisé par un aventurier désireux de ramener un souvenir, souvenir vivant de préférence, de son voyage de Sora, la cité Aireal. Réré n’aimait pas tellement ce Redh, non il devait ce l’avouer. Et puis sortir de cette espace qu’il avait toujours connut, c’était angoissant, oui surtout la descente sur la terre, lorsqu’il à fallut voler pour suivre le maître. Arrivé en bas, lui et Redh on été prient d’asseau par des Ninjas, d’ailleurs déblayés par une belle aventurière. Ah, s’il avait put être Elfe, il l’aurait aimé, mais, non,il ne fallait plus y penser, c’était impossible, il n’était que Réré après tout. Une fois sortient de ce campement de tueur, Redh et lui on traversé Eboshi, pour prendre un peu de repos à l’entrée du village. Redh à dit que « c’était plus prudent, il reste beaucoup de chemin et un certain  nombre de salles bêtes à affronter. Alors, autant en profité avant de quitter la civilisation pour quelques jours. »

 Un  peu plus tard, Réré a été réveillé par Redh, qui l’a rendu invisible « les bêtes m’attaqueront moi et toi, te laisseront tranquille comme elles ne pourront te voir. » Ils ont longtemps marché dans les montagnes, à côté d’un ruisseau et dans une plaine, une plaine pleine d’ouargue. Redh était tellement furaxe de voir ces saltés sur son chemin, qu’il a même « saigné c’est putain de petits. Jeunes ouargues, ils deviendront comme leurs parents, c’est à la racine qu’il faut traiter le mal. » a-t-il dit, rouge de colère, avant de s’exécuter. Puis, Réré et Redh sont arrivé dans une forêt et finalement à Mult. En fait ce Redh, Réré si est attaché et la réciprocité c’est activé. Redh l’a même emmener tuer un rancor et quelques arbres avec un dénommé Tyler. Depuis, Redh et Réré se ballade dans Mult et sachez, qu’il est rare de voir un renard-écureuil à Mult, ça oui. Immortalisons le moment :

« Vous etes sur la place principale de Mult, au sud de la ville. C'est un peu le centre du monde connu, d'apres les dires des aventuriers qui viennent ici se reposer et depenser le fruit de leurs explorations.

 Les paves couvrant le sol sont incroyablement plats et lisses, temoins d'un art ancestral aujourd'hui eteint. Le temple au sud n'est pas en reste, dressant ses murs blancs majestueux. La rue marchande s'etend d'est en ouest, proposant des echopes couvrant les besoins des divers aventuriers et magiciens.

Climat: Le fond de l'air est frais.

> Sorties: est nord ouest sud  graphic 470 * Tyler est la.

* un renard-ecureuil (vous obeit) est la. »

 

Publié dans Vie du Multimonde

Commenter cet article